Altissimo Escalade
Altissimo / FaceBook
l'escalade pour tous !
comment ça marche ?
qui peut pratiquer ?
quel materiel faut-il ?
pratiquer seul/a deux ?
bloc ou mur à cordes ?
quels sont les risques ?
les cotations ?
comment progresser ?
Le jargon de l'escalade
Vos salles d'escalade
Tarifs / Formules
cours d'escalade
art'issimo
altissimots
Altissimo en images
 

> comment progresser en escalade?

L’un des grands plaisirs d’escalade est de progresser de séance en séance.
Au début c’est facile : les mouvements du corps gagnent en assurance et en fluidité, on améliore petit à petit sa technique et on passe naturellement  d’un niveau à l’autre.

Puis vient le moment où l’on stagne, et c’est  toujours après un échec que l’on s’interroge sur la façon de progresser.
Souvent, le grimpeur tente une voie, échoue au crux (mouvement le plus dur d’une voie), et réessaie deux trois fois avant de se tourner vers son assureur pour lui demander de redescendre. Or, la progression passe par l’échec. D’où l’importance de se mettre en difficulté pendant une séance de grimpe, et de ‘travailler une voie’.

 

Dans ce travail, la première montée est appelée une tentative ‘à vue’, la seconde montée est le ‘premier essai’. Dites-vous bien que certaines voies ont nécessité plus d’une centaine d’essais au même grimpeur… Autant dire que vous pouvez y aller !

Pour optimiser vos chances de réussite quelques règles s’imposent :
Lorsque vous échouez dans votre tentative à vue, ne butez pas trois heures sur le même pas ou  vous risquez de vous décourager.

 

Or, il est impératif de terminer la voie pour la ‘dédramatiser’.  Lors des essais suivants, cela permet d’aborder le crux avec beaucoup plus de combativité que si le haut de la voie vous était encore inconnu.
En résumé, lors des premières montées dans une voie, tentez deux ou trois fois les mouvements qui vous posent problème, puis passez au suivant. Sur une voie d’une trentaine de mouvements de main, si une dizaine vous résiste... changez de voie !

Lors des essais suivants, attardez vous davantage sur les sections difficiles. Essayez plusieurs placements différents, même les plus bizarres. Surtout, essayez de mémoriser vos méthodes.  Lorsque vous avez acquis toutes les sections, il est temps de ‘taper des essais’. C’est le moment de rythmer votre escalade, d’accélérer dans les sections dures et de trouver les points de repos et autres décontractions.

Si vous travaillez une voie très au-dessus de votre niveau, tapez trois à quatre essais par séance et échauffez-vous sur des voies qui demandent un effort similaire. Ne passez pas votre vie dans ce projet ou vous risquez de régresser dans tous les autres types de voie. Continuez à tenter d’autres voies mais revenez régulièrement dans « la » voie.

Pour finir, ne vous découragez jamais ! Et si vous souhaitez progresser plus rapidement, n’hésitez pas à programmer un ou deux cours particuliers : rien ne vaut quelques conseils techniques précis et bien sentis pour évoluer rapidement… vous vous surprendrez vous-mêmes !

  Contact       Devenez franchisé       A propos       Partenaires       La toile de l'escalade      
Rechercher :